28 Things I’ve Learned About Publishing de John Boyne

Capture d’écran 2020-11-21 à 18.41.41

John Boyne est un talentueux écrivain irlandais jeunesse et adulte que j’ai découvert récemment grâce à deux de ses oeuvres : le garçon en pyjama rayé et les fureurs invisibles du coeur. Deux coups de coeur très différents qui m’ont donné envie d’en connaître plus sur l’auteur. En naviguant sur son site, j’ai découvert ce retour d’expérience – les 28 choses apprises sur la publication – et je le partage avec vous, en français.
 N’hésitez pas à me contacter si mes traductions vous paraissent inexactes, je ne me vexerai pas ! Et pour découvrir le site de John Boyne, il suffit de cliquer sur le lien.

IL N'YA PAS DE GENIES PARMI LES ECRIVAINS. UNIQUEMENT DES PERSONNES TRAVAILLANT DUR AU QUOTIDIEN POUR PRODUIRE AU MIEUX

 

Quelles réflexions cette première « leçon » vous inspire-t-elle ? Aviez-vous cette vision du travail d’auteur ? Souhaitez-vous connaitre les suivantes ? 

Lire la suite

LE CHIEN CRITIQUE : talentueux blogueur de SF, réputé pour avoir le croc dur dans ses chroniques ! Si on exclut la partie sentimentale de l’intrigue, Cité noire s’en sort plutôt bien.

Capture d’écran 2020-11-21 à 18.12.58

Pour lire la chronique en entier, cliquer sur le lien

Premièrement, les personnages ne sont pas tous aussi stéréotypés que ce que j’en disais, ils sont hétérogènes et représentent la société dans leur diversité. Les noirs ne sont pas voleurs, ni violeurs, les arabes ne sont pas d’affreux terroristes, les homosexuels ne sont pas des folles… et l’autrice parle du racisme. D’autres aspects sociétaux sont parsemés ça et là.
La thématique de l’eugénisme est présente, sous la forme d’une sorte d’utopie qui semble virer vers la dystopie. Le consentement est aussi à l’ordre du jour, bref, des thématiques actuelles dans une société cosmopolite et diverses.

Deuxièmement, Charlotte Bona sait mener son intrigue, qui se densifie au fur et à mesure et prend un tournant différent de ce que je pensais. Plusieurs fois, j’ai du combattre le sommeil, arriver en retard au boulot, annuler une séance de muscu, pour continuer à lire un peu plus longtemps.
Les ressorts et personnages se nuancent, prennent de l’amplitude et se dévoilent peu à peu. Un bon page turner une fois zappé l’histoire sentimentale.

cliquant sur le lien

JEAN CHRISTOPHE GAPDY, AUTEUR DE SF A LU CITÉ NOIRE

Capture d’écran 2020-11-13 à 17.24.46

Jean-Christophe Gapdy est un auteur de science-fiction, dont les différents ouvrages sont parus chez Assyelle,  Rivière Blanche, Pulp Factory, les éditions Armada et Rroyzz éditions.  C’est aussi un des chroniqueurs du site de SF le Galion des étoiles. Il m’a fait l’honneur d’écrire une chronique sur Cité noire. Pour la découvrir sur son blog d’auteur, [cliquez ici]

L’autrice ne nous laisse pas vraiment souffler. Dès les premières pages, on comprend que ce ne sera pas simple et qu’on ne s’embarque pas pour un voyage tranquillement assis dans son fauteuil. Si chacune et chacun porte en soi ses secrets, parfois sombres, ici, tous les personnages importants – nombreux, mais pas trop – ont caché les leurs au plus profond d’eux-mêmes et ne les laissent découvrir que peu à peu. Le tout sur le fond d’une confrérie secrète, dont l’organisation est celle d’une secte totalitaire. On y retrouve gourous, secrets inavouables, mystères, rites initiatiques, lois internes, soumission quasi-totale, signes de reconnaissance, langage ésotérique, etc. Mais il s’y mêle aussi des éléments très proches des castes indiennes, depuis le terme caste lui-même jusqu’à l’endogamie…

UNE INTERVIEW AVEC MORGAN DE LA CONVENTION UNIVERSTAR

 

copie-en-conflit-universtarPour lire l’interview en totalité sur le site Universtar, cliquez ici !

La convention Universtar, c’est la grande messe de la Science-Fiction en Bretagne. J’avais eu la chance de participer aux conventions II et III en avril et novembre 2019. L’occasion de rencontrer des personnes incroyables, venant d’horizons divers et unies par la passion de la science-fiction. L’opus 2020 a été malheureusement annulé pour les raisons que vous connaissez bien, sans que les organisateurs baissent les bras, bien au contraire.  La convention IV est donc prévue en mai 2021. Nous y croyons très fort ! 

UNE INTERVIEW MORDANTE DU CHIEN CRITIQUE :)

 

Capture d’écran 2020-10-30 à 18.03.08

Une interview atypique à déguster sans modération ici 

Vous ne connaissez pas le chien critique ? C’est un talentueux blogueur de science-fiction, à la plume trempée dans l’ironie et l’acide, amoureux de Robert (comprendre Robert Charles Wilson). Point de consensus mou avec lui, toujours des avis tranchés, mais argumentés, y compris dans ses services presses.

Cité rouge : le tome 3 d’Havensele chroniqué sur le site de Médiotopia

Capture d’écran 2020-04-15 à 18.19.47

Ce troisième tome tient toutes les promesses issues des deux premiers. Nos personnages, particulièrement Mathilde et Alexian sont de plus en plus incarnés. Les personnages secondaires introduits dans les tomes précédents gagnent en épaisseur. Le fil de la narration qui semblait dirigé de façon à peu près linéaire se complexifie de boucles et de nœuds, et le dénouement pourra surprendre plus d’un lecteur.

Conclusion de la trilogie, Cité Rouge est plus sombre que les deux premiers. Toujours aussi vivant et addictif, il est difficile de résister au désir de tourner la page pour connaitre la suite. Les descriptions des lieux sont si évocatrices parfois qu’on ne peut s’empêcher de rechercher des photographies pour les comparer aux visions que l’on imagine. Le rythme trépidant auquel s’enchaînent les événements est soutenu et heureusement que l’autrice nous ménage quelques respirations dans l’intimité de ses personnages.

Si vous avez aimé les deux premiers, vous ne serez pas déçus par celui-ci, et on attend avec impatience de voir quels chemins prendra l’autrice pour ses prochains romans.

Retrouvez la chronique complète sur le site de Médiotopia

CITÉ ROUGE : DERNIER TOME DE LA TRILOGIE HAVENSELE

EN AVRIL _ DECOUVREZ LE DERNIER TOME DE LA TRILOGIE HAVENSELE _ CITÉ ROUGE

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous annonce la sortie début avril du dernier tome de la trilogie Havensele. Avec un petit pincement au cœur, également, car c’est un adieu aux personnages qui ne m’ont pas quittée un seul instant depuis 2012…

Sans vouloir révéler ce qu’il va se passer, sachez néanmoins que, comme dans Cité noire et Cité blanche, vous voyagerez (Russie, Kazakhstan, États-Unis, Guatemala, Chine, Inde), qu’il y aura beaucoup d’action et que certains personnages vous dévoileront leurs véritables personnalités à la toute fin de l’histoire (sinon, ce n’est pas drôle). Vous découvrirez un peu plus Havensele grâce à Mathilde et apprendrez plein de choses sur les explosions atomiques 🙂  Bienvenue en 2023 !

TRÈS BELLE ANNÉE 2020 !

TRÈS BELLE ANNÉE 2020

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2020. Qu’elle vous soit propice à vous et à vos proches. J’espère avoir le plaisir de vous retrouver tout le long de l’année aux différents salons et dédicaces auxquels je participerai avec une nouveauté de taille, le tome 3 de la trilogie Havensele : Cité rouge. Sortie prévue avril 2020 !