Cité rouge

LES MILLE ET UNE PAGE, BLOG QUEBECOIS

Capture d’écran 2020-11-04 à 08.45.44

Ce troisième tome tient bien la route dans ce qu’ont semé les tomes précédents, il nous transporte à Havensele, nous offre une intrigue bien menée, une aventure qui se conclut très bien avec un peu de noirceur, avec des moments complexes, des luttes évocatrices de la dualité entre le réel et le rêve. Une trilogie addictive que j’ai adoré lire, Charlotte Bona a bien réussi à garder sa cadence et nous offre une fin très surprenante qui m’a littéralement jeté par terre. Un excellent moment de lecture et d’aventure. 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA CHRONIQUE EN ENTIER

L’AVIS DE MEDIOTOPIA SUR CITÉ ROUGE : Capture d’écran 2020-04-15 à 18.19.47

Ce troisième tome tient toutes les promesses issues des deux premiers. Nos personnages, particulièrement Mathilde et Alexian sont de plus en plus incarnés. Les personnages secondaires introduits dans les tomes précédents gagnent en épaisseur. Le fil de la narration qui semblait dirigé de façon à peu près linéaire se complexifie de boucles et de nœuds, et le dénouement pourra surprendre plus d’un lecteur.

Conclusion de la trilogie, Cité Rouge est plus sombre que les deux premiers. Toujours aussi vivant et addictif, il est difficile de résister au désir de tourner la page pour connaitre la suite. Les descriptions des lieux sont si évocatrices parfois qu’on ne peut s’empêcher de rechercher des photographies pour les comparer aux visions que l’on imagine. Le rythme trépidant auquel s’enchaînent les événements est soutenu et heureusement que l’autrice nous ménage quelques respirations dans l’intimité de ses personnages.

Si vous avez aimé les deux premiers, vous ne serez pas déçus par celui-ci, et on attend avec impatience de voir quels chemins prendra l’autrice pour ses prochains romans.

Retrouvez la chronique complète sur le site de Médiotopia.

LA CRITIQUE DE BERNARD ROUX – L’AUTEUR DE LA MACHINE DE DIEU – SUR LE GALION DES ÉTOILES : CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER AU SITE

Capture d’écran 2020-10-30 à 18.26.12

Capture d’écran 2020-11-04 à 08.58.02