Alexian Andlauer

Alexian Andlauer apparaît tardivement en chair et en os dans Cité noire, mais prend toute son importance dans les deux tomes suivants. À la Surface, il est le cousin coureur de jupon de Thomas, l’héritier qui ne fait de rien de ses journées et vit la nuit, passant de fête en fête. Le dandy jouisseur.

À Havensele, Alexian est le cinquième personnage de l’État et bras droit du Maître des émissaires. Il s’amuse à jouer la mouche du coche durant les conseils du Haut-Chapitre, provoquant ainsi sa mère, un des membres les plus élevés du Haut-Chapitre, avec qui il entretient des relations tumultueuses depuis quatre-vingt-dix ans. Oui, son apparente jeunesse se révèle trompeuse, puisqu’il est né en 1933. Il voue une fidélité sans faille à Thomas, fidélité qu’une certaine scientifique franco-suédoise pourrait mettre à mal…

Il est un peu moins grand que Thomas et plus élancé. Si ses yeux sont d’un bleu identique à ceux de son cousin, ses cheveux sont du même noir corbeau que ceux de sa génitrice.

C’est aussi un tueur efficace et sans trop de scrupule.

Je l’imagine comme un mélange de Tom Hiddleston en Loki, de James Franco (sans barbe ni moustache) et de Cillian Murphy dans Inception (oui, encore 🙂