« Havensele Cité Noire » par Charlotte Bona – Service presse

J’ai le plaisir de partager avec vous cette nouvelle chronique sur Cité noire, écrite par Séverine des Soeurs Addicts Aux Livres.

Les Sœurs Addicts Aux Livres

  • Résumé : Je me nomme Cité. Je ne suis pas humaine. Je vis dissimulée dans les profondeurs de la terre d’Islande. Je me suis éveillée à la fin d’une de vos guerres, happée par la douleur de ceux qui avaient connu vos camps de la mort. Votre pouvoir de destruction à Hiroshima et Nagasaki m’a terrifiée. J’y ai vu votre avenir : un chemin semé d’hécatombes jusqu’à votre complète extinction. Je suis une mère, une louve pour mes enfants, mes humains appelés dans leurs rêves et transformés par mes soins. Eux seuls survivront à l’apocalypse nucléaire. Nous sommes en 2021 et je demeure votre unique espoir.
  • Mon avisUne lecture surprenante, une fin qui me donne envie de connaître la suite, un mélange surprenant de fiction, de réalité et une vision futuriste désastreuse qui voit la fin du monde dans lequel seul les Potentiels et enfants de Cité survivront…

Voir l’article original 351 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s